Logo FranceGenWeb
 
Le livre de Gildas Bernard en ligne sur ArchivesGenWeb samedi 18 novembre 2017
 
 

ORDRES, DECORATIONS, RECOMPENSES HONORIFIQUES





ORDRES MILITAIRES ET HOSPITALIERS




Ordre de Malte.
 
 
L'ordre des Hospitaliers de Jérusalem, constitué dès le début du XIIe siècle pour la défense de la Terre Sainte, s'est progressivement transformé en ordre militaire pour entrer dans lequel il fallait produite des preuves de noblesse. L'ordre de Malte, héritier de celui de Saint-Jean de Jérusalem, lui-même héritier de l'ordre du Temple, s'est vu réunir l'ordre de Saint-Antoine de Viennois en 1778.
 
En ce qui concerne le Grand Prieuré de France, les dossiers des membres sont conservés, pour l'essentiel, aux archives de l'Ordre, à Malte 1. Quelques renseignements sont toutefois à puiser dans les archives françaises. Mais on consultera au préalable :
 
LA ROCQUE (Louis), Catalogue des chevaliers de Malte appelés successivement chevaliers de l'Ordre militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte, 1099-1890, Paris, 1891, XXIV p. -- 306 colonnes.
 
SAINT-ALLAIS (de), Catalogue général et alphabétique des familles admises dans l'ordre de Malte depuis l'institution de cet ordre jusqu'à présent, suivi de la nomenclature des chevaliers de Malte publiée en 1789, réimp., 1872-1873, 193 p. [Publié à la fin du tome 4 du Nobiliaire universel de France... de Saint-Allais. Pagination différente du reste du volume. Donne les dates d'admission. A compléter par le tome 20, Nomenclature générale des chevaliers français reçus dans l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem (Malte) depuis l'an 1700 jusqu'à la présente année 1839, p. 244 à 342].
 
Aux Archives nationales, on pourra consulter la table alphabétique des preuves de noblesse dressée au XIXe siècle pour l'ordre de Malte à partir de MM 46 à 53 (procès verbaux des chapitres de langue française, 1670-1792 [à noter que les registres MM 28 à 45, années 1355 à 1670, n'ont pas été dépouillés] et de MM 617 à 627 (dossiers et preuves, XVIe-XVIIIe s.). Cette table est l'ancien inventaire 245, revu et complété par J.-P. Babelon, en 1980, dactylographié. -- Voir aussi Marine C8 1.
 
Dans les épaves du Cabinet d'Hozier contenues dans AB XIX 3261 à 3294 (1399-1817), le chercheur trouvera également des preuves de l'ordre de Malte parmi d'autres documents.
 
 
Ordre de Saint-Lazare et du Mont-Carmel.
 
 
A cet ordre, fut rattaché celui du Saint-Esprit de Montpellier.
 
Les preuves de noblesse de l'ordre de Saint-Lazare sont contenues dans M 614 à 616 (classement alphabétique). Une table en a été dressée par Doutë d'Arcq (ancien inventaire 239, dactylographié en 1980).
 
Il existe une liste des chevaliers en 1710 sous la cote M 63, pièce 134. Pour la Restauration, voir O3 812 et 825 et Marine C8 1.
 
Tous ces documents sont conservés aux Archives nationales.
 
 
Temple (ordre moderne du).
 
 
Secte maçonnique créée en 1705 par le futur Régent. Ses archives (1705-1857) constituent la sous-série 3 AS des Archives nationales. On y trouvera de nombreux dossiers concernant les chevaliers, semble-t-il, surtout sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, dans les cartons cotés 3 AS 6 à 13 (1806-1857).



 

 
 
 
 

1. S'adresser à la Bibliothèque nationale, La Valette, Malte. Nombreuses tables.
 
Le Guide des recherches sur l'histoire des familles est en ligne sur ce site grâce
aux aimables autorisations de Gildas Bernard et du Ministère de la Culture, accordées à Jean-Luc Monnet.
Page valide XHTML 1.X et CSS.
 
© et pour FranceGenWeb - Mise à jour : 28 janvier 2007