Logo FranceGenWeb
 
Le livre de Gildas Bernard en ligne sur ArchivesGenWeb mardi 21 novembre 2017
 
 

LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE





FICHIER LABORDE





Dressé sous la direction de Léon de Laborde vers 1862, avant l'incendie des archives de Paris en 1871, ce fichier comprend des extraits concernant les artistes et artisans parisiens tels que tailleurs d'images, architectes, graveurs, imprimeurs, libraires, relieurs, brodeurs, luthiers, tapissiers, bronziers, etc. Il s'agit de copies extraites des 4 000 registres de l'état civil parisien détruits en 1871. Ces extraits, classés alphabétiquement, se composent de 60 000 fiches (120 000 en comptant les fiches de renvoi) reliées en 161 carnets (Nouv. Acq.fr. 12038 à 12198) et auxquelles s'ajoutent 17 boîtes de fiches pour la table (Nouv. Acq. Fr. 12199 à {3}12215'3}).
 
Sur le fichier Laborde, on consultera la Notice sur le fichier Laborde, don fait à des bibliothèques publiques parisiennes des fiches intéressant les artistes des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, par le comte A. de Laborde, Paris, 1927, 53 p. [A la fin de l'exemplaire de service conservé dans la salle de lecture du Département des manuscrits de la Bibliothèque nationale, le chercheur trouvera une table manuscrite donnant les lettres de l'alphabet correspondant à chaque cote.]
 
Les fiches concernant les musiciens ont été publiées par Yolande de Brossard, Musiciens de Paris, 1535-1792. Actes d'état civil d'après le fichier Laborde de la Bibliothèque nationale, Paris, 1965.
 
Deux autres fichiers Laborde ont été remis par son fils, l'un à l'Institut d'art et d'archéologie (à Paris Rue Michelet) : 12000 fiches concernant des artistes, classées par ordre alphabétique des professions (voir chapitre "Carrières diverses") ; l'autre à la Bibliothèque de la Faculté de médecine (Paris, Rue de L'Ecole de Médecine) : 4141 fiches relatives à des médecins et chirurgiens, classées dans l'ordre alphabétique des noms (voir chapitre "Carrières diverses"). L'un et l'autre débordent sur le XIXe siècle.
 
Rappelons qu'outre l'état civil parisien, le marquis de Laborde, qui fut garde général des Archives sous le Second Empire, avait fait dépouiller la série Y (Châtelet de Paris) des Archives nationales.



 

 
 
 
 

 
Le Guide des recherches sur l'histoire des familles est en ligne sur ce site grâce
aux aimables autorisations de Gildas Bernard et du Ministère de la Culture, accordées à Jean-Luc Monnet.
Page valide XHTML 1.X et CSS.
 
© et pour FranceGenWeb - Mise à jour : 28 janvier 2007