Antoine Bourdelle

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Antoine Bourdelle en 1929

Antoine Bourdelle, né à Montauban le 30 octobre 1861 et mort au Vésinet le 1er octobre 1929, est un sculpteur français. Il est enterré au cimetière du Montparnasse, dans la 15e division.

La rue Antoine Bourdelle dans le 15e arrondissement lui rend hommage, le musée Bourdelle y est situé.

Monuments réalisés

Monument aux morts de 1870 de Montauban
Monument de Capoulet-Junac
  • Monument aux morts de 1870 de Montauban
  • Monument aux Morts 1914-1918 de Troo, don du sculpteur à la commune
    Relevé n° 8038
  • Monument à la mémoire des combattants de 1914-1918 à Montauban
  • Statue dans le musée de l'école de Saint-Cyr (Coëtquidan), bronze érigé initialement en 1935 à Alger La France
    Réalisée par Antoine Bourdelle en 1925. Elle devait être érigée pour commémorer l'entrée en guerre des États-Unis en 1917. Finalement la statue fut dressée à Alger en 1935. Dynamitée par l'O.A.S. en 1961, rapportée en 1962 et restaurée aux frais de la famille Bourdelle, elle a été offerte aux Écoles en 1967.
  • Monument aux morts de Capoulet-et-Junac (Ariège) d'inspiration pacifiste installé par Paul Voivenel alors maire de la commune en 1935
    La sculpture est composée de trois têtes représentant la peur, la souffrance et la mort. Le monument a été classé monument historique le 6 août 2007
  • Le moule ayant servi à la réalisation du bronze du monument des Forces françaises libres sur le parvis du Palais de Tokyo
  • Figures hurlantes du monument de Capoulet-Junac (Ariège)
    Ces trois figures ont été créées à l'origine dans le cadre du projet du monument aux morts de Montauban de 1870
  • Monument de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) dont une des faces s'intitule Le retour du soldat
  • L'Héraklès archer de Toulouse (Haute-Garonne), place Héraklès sur les allées de Barcelone, près du canal de Brienne, installé en mémoire de tous les sportifs morts au combat. Ce monument aux morts est aussi dédié au rugbyman toulousain Alfred Mayssonnié.
  • le monument à Mickiewicz, inauguré en 1929 sur la place de l'Alma puis déplacé jardin d'Erevan

Annexes

Notes et références

Liens