Camille Claudel

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Camille Claudel âgée de 20 ans, en 1884
Plaque quai de Bourbon

Camille Claudel, née à Fère-en-Tardenois (Aisne), le 8 décembre 1864, et morte à Montdevergues, au centre hospitalier de Montfavet (Vaucluse), le 19 octobre 1943, est un sculpteur.

Biographie

Fille de Louis Prosper Claudel et de Louise-Athanaïse Cerveaux, c'est la sœur du poète et écrivain Paul Claudel. Elle entretient une relation artistique et passionnelle avec le sculpteur Auguste Rodin. Camille étudie avec Alfred Boucher puis Auguste Rodin.

Elle est internée à la demande de sa famille à l'asile de Ville-Évrard (Seine-Saint-Denis) en mars 1913, puis à l'asile d'aliénés de Montdevergues, à Montfavet, à partir de 1915, elle y restera internée jusqu'à sa mort.

Elle est inhumés, sans la présence de sa famille, ni son frère Paul, au cimetière de Montfavet, ses restes seront transférés dans une fosse commune.

Reine-Marie Paris, petite-fille de Paul Claudel et petite-nièce de Camille Claudel, a créé l'Association pour la promotion de l'œuvre de Camille Claudel[1].

Hommages

La place Camille Claudel, voie du 15e arrondissement de Paris, Necker, lui rend hommage. En 2003, La Jeune Fille à la gerbe (conservée au Musée Rodin) est déclarée trésor national[2].

Une plaque est apposée quai de Bourbon, au numéro 19, Hôtel de Jassaud, ou elle avait son atelier

Son bronze La Valse est édité en timbre postal par La Poste en 2000, Camille Claudel figure sur une pièce de 10€ en argent frappée en 2012 par la Monnaie de Paris pour représenter la région Champagne-Ardenne.

Annexes

Voir aussi

Notes et références

  1. L'Association
  2. Un trésor national La Jeune fille à la gerbe de Camille Claudel entre au musée Rodin grâce au mécénat de Natexis Banques Populaires