Château d'eau et fontaine du Palais Royal

De WikiGenWeb
(Redirigé depuis Château d'eau)
Aller à : navigation, rechercher

Le château d'eau, ou fontaine de la place du Palais Royal, était situé vis à vis du Palais Royal.

Description

Le château d'eau de la place du Palais Royal est construit en 1719, sur les dessins de Robert de Cotte (1656-1735), premier architecte du Roi, et détruit en 1848.

Il abritait une fontaine ainsi que des réservoirs, eau de la Seine, en provenance de la pompe de la Samaritaine et eau de l'aqueduc Médicis, pour alimenter les bassins du Palais Royal et des Tuileries.

Une première fontaine, construite en vertu d'un arrêt de 1671 est détruite lors de la construction du château d'eau[1].

Le château d'eau est présent sur les plans de Paris en 1760 et 1771, noté dans les lieux remarquables.

« Chateau d’eau, est un bâtiment ou pavillon qui differe du regard, en ce qu’il contient un réservoir & qu’il peut être décoré extérieurement, comme est celui du palais royal à Paris, ceux de Versailles & de Marly. Il seroit assez important que ces sortes d’édifices, lorsqu’ils font partie de la décoration d’une capitale, fussent susceptibles de quelque ordonnance relative à leurs usages, & enrichis de nappes d’eau, de cascades, qui tout ensemble décoreroient la ville, & serviroient de décharge au réservoir. »

— Blondel, Le Blond, Bellin, Boucher d’Argis, Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers - 1751, 1ère édition (Tome 3, p. 241)[2]

Ce château d'eau fait partie des fontaines du décret de Saint-Cloud, d'après Jacques Antoine Dulaure il n'y avait ici rien ou presque à construire, il ne manquait que de l'eau[3].

Voir aussi, liens

Notes et références

  1. Histoire civile, physique et morale de Paris. Par J.- A. Dulaure, Volume 7
  2. Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers sur wikisource
  3. Histoire physique, civile et morale de Paris Jacques Antoine Dulaure 1824