Couvent des Feuillants

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Façade de l'église Saint-Bernard (gravure de 1790)

Le couvent des Feuillants, ou monastère royal de Saint-Bernard, est un ancien couvent de Paris, il était situé rue Saint-Honoré à l'emplacement de la rue de Castiglione - 1er arrondissement, il était mitoyen du couvent des Capucins.

Description

Couvent fondé en 1587 par Henri III.

Le couvent des Feuillants est présent sur les plans de Paris en 1760 et 1771.

À la Révolution les bâtiments et les terrains des Feuillants sont nationalisés et le couvent est utilisé en partie par l’assemblée constituante et par le club des Feuillants. Le roi et sa famille y sont hébergés par l’assemblée avant leur transfert à la prison du Temple. En 1793, les Jacobins font du couvent un dépôt d’armes.

Au tout début du XIXe siècle le couvent est détruit. Sur son emplacement est ouverte la rue de Castiglione.

L'église des Feuillants était l'église Saint-Bernard, dont la façade était de François Mansart, également détruite[1].

Du couvent il ne reste que des immeubles de rapport, situés rue Saint-Honoré, construits par l'architecte Jacques Denis Antoine en 1776 et inscrits aux Monuments historiques en 1987[2], ainsi que le chevet arrondi de l’église, dans la cour d'un ces mêmes immeubles[1].

Voir aussi

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Il ne reste de cette église entièrement détruite entre 1804 et 1831, que les murs de son chevet, à l’arrière de l'un des immeubles de la rue Saint-Honoré, voir l'article sur wikipédia
  2. « Ancien couvent des Feuillants », base Mérimée, ministère français de la Culture