Couvent des Filles de la Visitation Sainte-Marie (4e)

Temple du Marais et ancienne église Sainte-Marie des Anges

Le couvent des Filles de la Visitation Sainte-Marie était situé à proximité de la place de la Bastille, rue Saint-Antoine, 4e arrondissement.

Description

Ce couvent est fondé, dans l'hôtel de Cossé, par Jeanne de Chantal (la grand-mère de Madame de Sévigné) sous l'impulsion de François de Sales en 1629. Il était bordé au nord par la rue Saint-Antoine, à l'est par la rue de Lesdiguières, au sud par la rue de la Cerisaie et à l'ouest par la rue du Petit Musc.

Supprimé à la Révolution et vendu en 1796, la rue Castex est percée sur son emplacement. On trouve des vestiges du cloître dans la cour du 19 de la rue Saint-Antoine.

Son ancienne chapelle, l'église Sainte-Marie ou église Sainte-Marie des Anges, construite de 1632 à 1634 sur les plans de François Mansart, est affectée au culte réformé en 1802 par arrêté du premier consul Bonaparte, cette église est devenue le temple Sainte-Marie ou temple du Marais.

Le couvent des Filles de la Visitation Sainte-Marie et son église sont présent sur les plans de Paris en 1760 et 1771.

L'église est classée monument historique par un arrêté du 18 février 1887[1].

Voir aussi

Notes et références