Georges Saupique

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Georges-Laurent Saupique, né le 17 mai 1889 à Paris (19e) et mort le 8 mai 1961 à Paris (6e), est un sculpteur français.

Les droits de cet artiste sont gérés par l'ADAGP.

Monuments réalisés

  • Monument aux morts de la Grande Guerre, inauguré le 5 juin 1921, Lycée Henri-IV, Paris
  • Monument aux morts, avenue Limousine, Meymac, 1922
  • Monument aux morts, Le Falgoux
  • Monument aux morts, Église Saint-Bernard de la Chapelle, Paris
  • Monument aux morts, Signy-l'Abbaye, pierre, 1924
    Relevé n° 42311
  • Monument aux morts, monument commémoratif des deux victoires de la Marne à Montmirail (Marne), le monument commémoratif des deux victoires de la Marne a été érigé initialement à la mémoire des soldats et des civils du canton de Montmirail tués au cours de la 1ère guerre mondiale. Devenu le monument aux morts des deux guerres mondiales, il se dresse aujourd'hui avenue Charles de Gaulle, à proximité de la gare
    Relevé n° 46056
  • Monument aux morts, Villerupt pierre, 1922
  • Le Casabianca, bas-relief au Mémorial de la France combattante (mont Valérien, Suresnes)
  • Monument aux morts, Saint-Dizier bronze, (fondu ?).
  • Monument aux morts, Langres , avec Aristide Rousaud.
  • Monument aux morts, église de l'Assomption, Milon-La Chapelle.
  • Christ en croix, calvaire des Marins, monument aux morts, rue de la Tour d'Odre, Boulogne-sur-Mer, Christ en bronze, 1947.
  • Monument aux héros des Chemins de fer, bas-relief, direction de la S.N.C.F., 86, rue Saint-Lazare, Paris, bronze, 1946-1948.

Annexes

Voir aussi


Devoir de mémoire et droit d'auteur, dura lex, sed lex
Ces œuvres ou les œuvres de cet artiste ou architecte, bien que faisant partie de la mémoire collective et placées sur la voie publique, ne sont pas dans le domaine public. Elles sont protégées par les réglementations internationales sur le droit d'auteur pour une durée minimale de 70 ans après la mort de l'auteur et la loi française ne permet aucune exception liée au devoir de mémoire. Merci de ne télécharger aucune représentation de ces œuvres, sauf si elles sont couvertes par la liberté de panorama, qui n'existe pas en France et ne concerne donc pas les monuments situés en France, ou avec l'autorisation de cet artiste ou architecte ou de ses ayants droit, ou encore si vous trouvez une photo avec une licence qui permet explicitement la publication (sur commons.wikimedia.org par exemple).