Montarnal : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « Ce patronyme est très répandu en Châtaigneraie. On trouve aussi un lieu-dit de ce nom à Lacapelle-del-Fraisse. Une famille noble de Montarnal est établie à l'origin... »)
(Aucune différence)

Version du 29 décembre 2013 à 19:17

Ce patronyme est très répandu en Châtaigneraie. On trouve aussi un lieu-dit de ce nom à Lacapelle-del-Fraisse.

Une famille noble de Montarnal est établie à l'origine en Rouergue sur le Lot à proximité immédiate de la Châtaigneraier. On retrouvera cette famille par la suite sur la commune de Saint-Etienne-de-Maurs au chateau de Sénergues.

Extrait (un peu modifié) de l'ouvrage de référence de Hippolyte de BARRAU "Documents Historiques et généalogiques sur les familles et les hommes remarquables du Rouergue" 1853 - Tome II - P. 659 à 672.

GUIRARD DE MONTARNAL

IV . LOUIS DE GUIRARD DE MONTARNAL, seigneur de la Gane, deuxième fils d'Abraham et d'Isabeau du Bousquet, auteur de la branche de Saint-Etienne-de-Maurs, en Châtaigneraie, département du Cantal, eut d'Antoinette de Saunhac d'Ampiac, qu'il avait épousée le 7 février 1635, Jean Louis, ci-après :

V . JEAN LOUIS DE GUIRARD DE MONTARNAL, seigneur des Angles, habitant au château de Merle, en Auvergne, épousa Anne Colombe d'ORTIGUIER (née le 28/12/1672), ...

["Anne Colombe d'ORTIGUIER (soeur de mon aïeule Gabrielle Claire) épouse MONTARNAL, est fille d'Anne de RAVAILHE et de Pierre II d'ORTIGUIER (1640-1680), seigneur de Soulier, près de Lincou. Anne de RAVAILHE est fille de Joseph de RAVAILHE, notaire royal à Trébas et seigneur d'Assac et Montredon, et de Jeanne de ROQUEFEUIL (branche de Padiès). Pierre II d'ORTIGUIER est fils de Pierre I ( né vers 1598, mort en 1685), seigneur du Soulié et du Périé, et de Gabrielle de La PANOUSE (branche du château du Colombier près de Montdalazac au nord de Rodez dont est issu Paul de La PANOUSE du parc de Thoiry). Jeanne de ROQUEFEUIL est fille de Jacques, seigneur d'Arthès, et de Gilberte de GAMEVILLE. Gabrielle de La PANOUSE est fille de Pierre II, seigneur du Colombier de Montdalazac, et d'Isabelle de LENTILHAC. Pierre I d'ORTIGUIER est fils de Jean et de Marquise de MARTRIN (seigneurs d'Esplas). Isabelle de LENTILHAC est fille de François, seigneur de Lentilhac près de Figeac, et de Marguerite d'AUBUSSON, descendante de Philippe III Le Hardi, roi de France." Dominique TROTEL - août 2004 ]

... dont il eut : 1° Guillaume Henri, baptisé le 25 août 1691 ; 2° Françoise Colombe, baptisée le 13 avril 1692 ; 3° Gabrielle Claire, baptisée le 27 août 1693, mariée le 12 février 1735, à Jean Pierre Bernard de VILLENEUVE, seigneur de L'Etussarie ; 4° Joseph de GUIRARD de MONTARNAL, baptisé le 25 décembre 1695, mort âgé de cinq ans et inhumé dans l'église d'Assas (ou Assac), le 8 octobre 1702 ; 5° Charles, baptisé le 23 août 1701, dont l'article suit ; 6° Joseph, baptisé le 21 décembre 1705 ; 7° Alexis, baptisé le 26 janvier 1712

VI . CHARLES DE GUIRARD DE MONTARNAL, seigneur des châtellenies de Saint Etienne de Maurs, Merle, Les Angles, en Auvergne ; Assas (ou Assac), Montredon, en Albigeois, épousa, le 23 juillet 1734, devant Lacombe, notaire de Trébas, Marie d'Izarn, fille de feu Jean d'Izarn, de Coupiac et de Marthe de BRANDOUIN. Ses enfants furent : 1° Louis Jean Charles, né le 1er juin 1735, qui suit ; 2° Amable Joseph Charles, né le 18 mai 1739, qui suivit la carrière des armes, entra, au sortir de l'école militaire, comme officier dans un régiment de marine, servit en Amérique où il épousa, en 1783, une demoiselle Tascher de la Pagerie, parente de l'impératrice Joséphine, revint, en France et fut fait major du régiment de Hainaut, s'établit au château de la Devèse ( paroisse de saint Etienne de Maurs), que son frère avait acquis de M des Ondes. Quand la révolution éclata, il était lieutenant-colonel du régiment de Foix et chevalier de Saint Louis. Il retourna à la Guadeloupe, et mourut dans un age assez avancé, vers 1813. sa femme était morte avant lui ; 3° Anne Marie Colombe, née en 1740, mariée le 20 janvier 1758 à Louis de Curières, seigneur de Sainte Eulalie.

VII . LOUIS JEAN CHARLES DE GUIRARD, comte de Montarnal, seigneur de Saint Etienne de Maurs, de Merle, des Angles, baron d'Assas (ou Assac) et de Montredon, habitant au château de Sénergues ( paroisse de Saint Etienne de Maurs, en Auvergne, qui avait reçu le même nom que cet autre château des bords du Lot, paroisse de Sénergues, département de l'Aveyron, qui fut le berceau de la famille en Rouergue), s'allia, par contrat du 3 janvier 1761, reçu par Maître VIC, notaire à Saint Mamet, à Marie Anne Françoise de Capelle, fille de feu Pierre de Capelle, seigneur de Tissandier et de Gabrielle de VALETTE. Il mourut à Sénergues en 1771, et fut inhumé dans l'église de Saint Etienne de Maurs. Sa femme finit ses jours au château de La Devèse où elle s'était retirée. Leurs enfants furent : 1° Louis Marie Joseph Charles Hector Christien Alexandre Etienne, né le 9 octobre 1761, dont l'article suit ; 2° Marc Antoine Etienne Gédéon, né le 6 février 1763, sous-lieutenant, après sa sortie de l'école militaire, dans un régiment d'infanterie, où il eut pour sergent-major de sa compagnie, le fameux Bernadotte ( Maréchal de France et Roi de Suède ) qui, lorsqu'il fut parvenu, dans la suite, au comble des honneurs, n'oublia pas son ancien officier, et lui fit les propositions les plus bienveillantes qu'il ne tint qu'à celui-ci d'accepter. Marc Antoine mourut dans le département de Seine et Oise en 1822 ; 3° Louis Marie, né le 18 mai 1764, décédé en bas age ; 4° Pierre Armand Léopold, né le 17 octobre 1765, officier de marine attaché à l'expédition du célèbre La Pérouse, son parent, pendant laquelle il mourut, le 13 juillet 1786 avec 21 autres marins au Port Français, sur la cote Nord-Ouest de l'Amérique, en allant dans un canot placer des sondes dans la baie, il faisait sa seconde campagne en qualité de garde de la Marine, sur la frégate La Boussole, c'était un officier de grande expérience, d'après le témoignage du commandant de l'expédition. (Une autre branche de la famille de GUIRARD, celle de La Calmette, revendique la possession de ce jeune marin, à qui elle donne les prénoms de Louis Félix Marie né en 1764. Nous ne sommes point en mesure de décider cette question d'origine. Tout ce que nous savons, c'est que cet officier, parent du célèbre navigateur, donnait lui-même les plus belles espérances ; 5° Marie Anne Françoise Eugénie Philippe, née le 1er mai 1767, femme de M. DUMAS, propriétaire à La Salle, commune de St Julien d'Empare ; 6° Victoire Sophie née le 17 mai 1768, qui accompagna en Amérique Amable Joseph Charles, son oncle ; 7° Amable Bonnet Géraud Léopold, dit le chevalier de MONTARNAL, habitant le château de La Devèse, où il est mort le 14 novembre 1844

VIII . LOUIS MARIE JOSEPH CHARLES HECTOR CHRISTIEN ALEXANDRE ETIENNE DE GUIRARD, comte de Montarnal, seigneur de Saint Etienne de Maurs, Sénergues, de Merle, des Angles, baron d'Assas (ou Assac) et de Montredon, servit dans les chevau-légers de la garde du roi, et se maria, le 19 mars 1787, avec Marie Louise Jacquette ARNALDY de SAINT MONTEIL, fille de Jean Bernard ARNALDY de SAINT MONTEIL, coseigneur de Camboulit, conseiller du roi, lieutenant-général de police honoraire de la ville de Figeac dans le Lot et de feu Marguerite DELFAU de BOUILLAC [issue de la famille DELFAU habitant Figeac et anoblie par capitoulat (Toulouse). D'où les DELFAU de BELFORT et DELFAU de PONTALBA]. Il émigra en 1790, et servit sous les princes de la maison de Bourbon jusqu'en 1801, fut fait chevalier de Saint Louis à Kinsberg, en Styrie, Autriche le 8 janvier 1801, par le duc d'Angoulême. A sa rentrée en France, en 1802, il trouva tous ses biens vendus et rejoignit sa femme qui s'était retirée chez son père, à Figeac. Il mourut en 1817 à Cahors, laissant de son mariage : 1° Jean François Eugène, né à Figeac le 24 juin 1803, ci-après ; 2° et 3° deux autres enfants morts jeunes ; 4° Marie Louise, née le 11 avril 1805, mariée, en 1826, à César de Pezet, ancien capitaine d'infanterie, dont Adolphe de Pezet, qui habitait Figeac.

IX . JEAN FRANCOIS EUGENE DE GUIRARD, comte de Montarnal, a épousé, en 1829, Antoinette Aglaë Mathilde Hortense GAMOT, dont le père avait été préfet de la Lozère et de l'Yonne, et la mère, née AUQUIÉ, de Figeac, était sour de la maréchale NEY, princesse de la Moscova. Mme de MONTARNAL était filleule de la reine Hortense, après une longue et douloureuse maladie elle est décédée à Perpignan, le 13 mars 1858, emportant les regrets de toute la société dont elle faisait le charme tant par les agréments de son esprit que par les précieuses qualités de son cour. M de MONTARNAL, a été receveur particulier à Villefranche d'Aveyron, à Mayenne et à Villefranche (Haute Saône) et receveur général des finances des Pyrénées Orientales. De ce mariage : 1° Antoinette Léopoldine Mathilde, née le 11 mai 1830, unie, le 17 février 1853, au baron Charles PETIET, capitaine au 7° dragons, et petit-fils du baron PETIET, ancien ministre de la guerre sous le consulat ; 2° Louis Antoine Charles Prosper, né le 8 octobre 1833, marié, le 28 février 1859, à Marie, princesse PONIATOWSKI, petite fille du célèbre général de ce nom qui se noya dans l'Elster, en Allemagne. Louis Antoine a été nommé receveur particulier à Saint Yrieix ( Haute Vienne ), par décret impérial du 9 juin 1859.