Montreux, monument commémoratif 1914-1918 des internés

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Le monument central

Montreux, monument commémoratif 1914-1918 des internés, situé dans le cimetière communal.

« PRO PATRIA 1914-1919 »
« Ce monument est érigé par souscription publique à la mémoire des internés alliés morts dans la région de Montreux »
« La rénovation du monument à été réalisé grâce à la générosité de la commune de Montreux, de la Belgique, de l'Italie et du souvenir Français le 1er novembre 1998 »

1919

Inauguration en 1919, photo Henri Dufaux, Montreux in La patrie Suisse
Dans le cimetière de Clarens, où la commune du Châtelard (Montreux) a offert une concession gratuite à perpétuité, a été inauguré, le dimanche 26 octobre 1919, dans l’après-midi, un monument élevé à la mémoire des officiers et des soldats alliés morts dans la région de Montreux, pendant leur internement, au retour d’une longue, dure et cruelle captivité en Allemagne.
Ce monument, dû à la collaboration du lieutenant français Gaston Castel, architecte, prix de Rome à l’École des Beaux-Arts de Paris, et du soldat belge Bernard Callie, sculpteur à Bruxelles, membre de la société royale des Beaux-Arts de Belgique, qui furent l’un et l’autre internés à Montreux, représente un soldat mourant, couché sur des branches de chêne, tournée vers la patrie loin de laquelle il meurt, pressant sur ses lèvres le drapeau de son pays, tandis que qu’au-dessus de lui, le coq gaulois, le coup tendu pour l’appel du triomphe, chante éperdument, saluant l'aube de la victoire.
Le monument est dû à l’initiative d’officiers français et belges ; il a été érigé par un comité présidé par M. Paul Kues, député à Montreux avec le patronage d’un comité d’honneur sous la présidence du général de Villaret.
Après un chœur et l’exécution d’une musique de circonstance, le monument a été remis à l’autorité municipale du Châtelard, puis consacré par M. l’abbé Bègue, curé de Montreux ; plusieurs discours ont été prononcés.
A.B.

Galerie

Relevés Mémorial

Annexes

Voir aussi

Sources

  • Archives de la commune de Lausanne - Hebdomadaire La patrie Suisse 1919 N° 682 pages 274-275
  • Pully/Lausanne 08/04/2010 Guy Terrasse

Notes et références