Paul Dardé

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Paul Dardé, né le 4 juillet 1888 à Olmet (Hérault) et mort à Lodève (Hérault) en 1963, est un sculpteur français. Grand Prix National des Arts 1920, il a perdu un fils pendant la guerre.

Les droits de cet artiste sont gérés par l'ADAGP.

Monuments réalisés

Cénotaphe de Clermont-l'Hérault, la danseuse nue veille le poilu (Photo Langladure)
  • Monument aux morts de Clermont-l'Hérault, le monument est constitué d'un cénotaphe avec à l'intérieur un gisant veillé par une femme nue au sourire énigmatique, visiblement une danseuse de cabaret des années 20, monument classé par arrêté du 29 mars 2005
  • Monument aux morts de Soubès
  • Monument aux morts de Saint-Maurice-Navacelles
  • Monument aux morts du Bousquet-d'Orb
    Relevé n° 26884
  • Monument aux morts de Limoux (1924)
  • Stèle à la mémoire des officiers de médecine à Béziers
  • Monument aux Morts de Lunel (Parc Jean Hugo)
  • Monument aux morts de Lodève, constitué d'un groupe de 5 femmes et 2 enfants devant un gisant, symbolisant la douleur après la perte d'un père lors de la Première Guerre mondiale
    Relevé n° 541

Annexes

Liens


Devoir de mémoire et droit d'auteur, dura lex, sed lex
Ces œuvres ou les œuvres de cet artiste ou architecte, bien que faisant partie de la mémoire collective et placées sur la voie publique, ne sont pas dans le domaine public. Elles sont protégées par les réglementations internationales sur le droit d'auteur pour une durée minimale de 70 ans après la mort de l'auteur et la loi française ne permet aucune exception liée au devoir de mémoire. Merci de ne télécharger aucune représentation de ces œuvres, sauf si elles sont couvertes par la liberté de panorama, qui n'existe pas en France et ne concerne donc pas les monuments situés en France, ou avec l'autorisation de cet artiste ou architecte ou de ses ayants droit, ou encore si vous trouvez une photo avec une licence qui permet explicitement la publication (sur commons.wikimedia.org par exemple).