Pompe à vapeur de Chaillot

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
La pompe à feu de Chaillot, à l'emplacement de la ue des Frères Périer, en 1781

La pompe à vapeur de Chaillot, ou pompe à feu de Chaillot, était située quai Debilly, à la hauteur de la passerelle Debilly, au bout de la rue des Frères Périer, à Chaillot dans l'actuel 16e arrondissement de Paris.

Description

Construite en 1780 par les frères Périer et abandonnée vers 1900.

Cette pompe est rachetée en 1788 par la ville de Paris : La Compagnie des Eaux de Paris est créée.

Fontaines

En 1806 la pompe à vapeur de Chaillot alimente 10 fontaines sur les 58[1][2] existantes et les 15 projetées[3] :

  1. Fontaine des Capucins de la rue Saint-Honoré
  2. Fontaine d'Amour ou fontaine de la butte Saint-Roch, au coin de la rue des Moineaux et de la rue des Moulins
  3. Fontaine de Richelieu de la rue de Richelieu
  4. Fontaine Colbert de la rue Colbert
  5. Fontaine d'Antin rue Neuve Saint-Augustin
  6. Fontaine Montmartre de la rue Montmartre près le boulevard
  7. Fontaine des Petits Pères de la rue des Petits Pères
  8. Fontaine des Innocent au milieu du marché de ce nom
  9. Fontaine du Pilori dans la halle au beurre
  10. Fontaine de Médicis à la colonne attenante à la halle aux blés

Après 1806 cette pompe alimentera aussi :

Voir aussi

Notes et références

  1. Dans le décret il est question de 57 fontaines mais il manquait la fontaine de la rue d'Enfer
  2. Histoire civile, physique et morale de Paris. Par J.- A. Dulaure, Volume 9 Par Jacques-Antoine Dulaure
  3. Histoire civile, physique et morale de Paris. Par J.- A. Dulaure, Volume 9 Par Jacques-Antoine Dulaure