Protestants

De WikiGenWeb
Révision de 13 septembre 2013 à 18:23 par Markus3 (discussion | contributions) (Depuis 1787 : typo ... virgule)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
ProtestantsGenWeb

Protestants.png


La base de données des ancêtres protestants français

Responsable Sandy-Pascal Andriant

Lien vers : ProtestantsGenWeb

Pourquoi ProtestantsGenWeb ?

Quand on trouve une branche protestante dans sa généalogie, on est confronté à plusieurs problèmes

  • trouver les sources quand elles existent et comment chercher dans la période du "désert" (1685-1787),
  • exploiter des sources difficiles ou méconnues,
  • comprendre qui est qui dans des cousins homonymes assez nombreux.
  • Qu'est donc devenu ce cousin dont je n'ai retrouvé que le baptême ?
  • Comment se fait-il que le mariage et le décès de ses parents soient introuvables ?
  • Où et comment chercher ces renseignements ?

Questions sans réponses pour qui n'a pas un minimum d'aide.

Depuis 1787

Tout d'abord, il faut savoir que depuis 1787, les registres protestants existent et qu'on y trouve des registres de Baptêmes, Mariages et Sépultures, dits « BMS », comme dans les registres catholiques. L'introduction de l'état civil a également mis tout le monde sur un pied d'égalité.

Avant 1787

Les sources méconnues sont :

les faire-part 
le site de l'association "Huguenots de France" essaye d'en faire une collection,
les bibles familiales 
qui pour certaines contiennent de véritables généalogies de leurs propriétaires successifs ,
les tombes dans les jardins privés 
les protestants durant la période du désert étaient interdits de cimetière [qui étaient réservés par les curés aux catholiques uniquement] et ont donc été enterrés dans leurs jardins. Certaines de ces tombes ont été régulièrement entretenues par les descendants et donnent des renseignements sur nos ancêtres.

Les sources difficiles sont :

  • les contrats de mariage,
  • les testaments,
  • les secours au réfugiés dans les pays d'accueil des huguenots émigrés,
  • les abjurations.

Registres du désert, des barrières, etc...

En parallèle, on trouve des registres du désert ou des registres des églises de la barrière (frontalières) et également des enregistrements dans les registres catholiques...

Repérer des indices dans les actes notariés

Cet article est en cours de rédaction. Il est susceptible de changer à tout moment et dès qu'il sera terminé, ce bandeau disparaîtra..


Les formules notariales varient notablement selon que l'acte est établi pour un catholique ou un protestant et aussi — dans une moindre mesure — selon que le notaire est catholique ou protestant.

Dans les Contrats de Mariage

Le Contrat de Mariage comporte une structure simple qui permet une analyse comparative.

Les formules catholiques Les formules protestantes
1. Le préambule précis
« ainsin que à l'honneur de Dieu et en multiplication de l'humain lignage, mariage a esté traité en parolle entre... »

ou
« comme à l'honneur de Dieu le créateur et en suivant l'ordonnance d'icelluy, mariage a esté verballement traité et arresté, lequel intervenant la grâce de son Saint-Esprit sourtira a effect entre... »

2. Après leur présentation et celle de leurs parents, les fiancés « promettent de se prendre en vrais époux et légitime mariage, célébré
en face notre sainte mère l'Église catholique apostolique et romaine » en face l'Église de la religion réformée de laquelle ils font profession »
En effet, les protestants ne se reconnaissent pas dans l'Église catholique, apostolique et romaine.

Dans les Testaments

Le testament est un complément incontournable pour l'identification religieuse d'une personne. Les formules y sont plus nombreuses.


Les formules catholiques Les formules protestantes
1. Sentence "philosophique"
« considérant qu'il n'y a rien plus certain que la mort ni rien plus incertain que l'heure d'icelle »
2. Clause de validité
« sain de ses bons sens mémoire et entendement »
3. Les formules religieuses
« comme bon et fidelle chrestien catolic apostollic et romain » « comme (fidèle) chrétien »
« il s'est muny du signe de la sainte croix et a recomande son ame a dieu le priant vouloir recevoir icelle dans son saint paradis lorsquelle sera separé de son corps » « plaise à Dieu colloquer son âme avec les bienheureux du royaulme de Paradis acquis aux fidèles chrétiens par la mort et passion de notre seigneur Jésus-christ »

Références

En résumé

Comme toute communauté mise à l'écart de la majorité de la population, les protestants ont eu une forte endogamie. Cela a pour effet de produire de nombreux implexes, une sorte de cousinage entre tous les protestants mais également malheureusement un nombre d'homonymes assez important. Certaines fois pour trouver les parents d'un couple, il faut exploiter tous les actes du registre et les exploiter à fond en analysant témoins et signatures de façon à démêler le nœud d'un imbroglio apparent.

Tout ceci signifie que la généalogie protestante n'est pas facile. C'est donc par une collaboration intensive que l'on peut s'en sortir. ProtestantsGenWeb présente des données généalogiques sous la forme (patronyme ; commune ; dates) de façon à vous permettre de rechercher par département les différentes familles protestantes, et pourquoi pas de trouver quelques cousins.

Les outils de recherche

Recherche
Participants
Contribuer
Dernières entrées
Liens