Rue de Clichy

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Place et rue de Clichy

La rue de Clichy est une voie du 9e arrondissement de Paris, quartier de Clichy.

Description

Précédemment partie de la rue du Coq, proximité du château du Coq, antérieurement partie du chemin de Clichy. Voie indiquée sur le plan de Jouvin de Rochefort (1672).

Rue du Cocq sur le plan du 6e quartier ou de Montmartre de Jaillot de 1773 mais déjà rue du Coq ou de Clichi sur le plan de Deharme de 1763.

Sur le plan de Delagrive de 1760 l'extrémité sud de la rue de Courcelles est nommée rue de Clichi.

En 1944, la place d'Estienne d'Orves a englobé le tronçon de la rue de Clichy qui était compris entre la rue Saint-Lazare et la partie restante de ladite rue de Clichy.

Commence place d'Estienne d'Orves et se termine place de Clichy.

Folies le long de la voie

  • no 18, folie Richelieu, folie construite en 1730 par le maréchal-duc de Richelieu qui y donnait des soirées osées, des repas nus, etc. Elle s'étendait jusqu'à la rue Blanche. En 1810 la folie devient le deuxième Tivoli, qui disparaît en 1826. La rue Laperche, devenue la rue Moncey, est percée sur les terrains et la première église de la Trinité y est également construite. Aujourd'hui on y trouve la Casino de Paris, l'Apollo et le théâtre de Paris
  • no 27, un des entrées de la folie Boutin, créée par un sieur Boutin rue Saint-Lazare et baptisée Tivoli (ce sera le premier Tivoli). Les rues de Londres et d'Athènes, ancienne rue de Tivoli, sont percées à son emplacement
  • no 55, folie Gramont, à l'emplacement de la cité Monthiers
  • no 88, folie Bouëxière, folie construite vers 1760 pour le fermier général Charles François Gaillard de la Bouëxière, elle devient en 1826 le Nouveau Tivoli (c'est le troisième Tivoli), lors du lotissement de ce Tivoli on va créer sur ses terrains, à différentes époques, la rue de Boulogne devenue la rue Ballu, la rue de Bruxelles, la rue de Calais, la rue de Vintimille, la rue de l'Aqueduc devenue la rue de Douai, la place Vintimille devenue la place Adolphe Max et le square de Sainte-Hélène devenu le square Berlioz

Voir aussi