Rue de la Tombe Issoire

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Rue de la Tombe Issoire vue du boulevard Saint-Jacques

La rue de la Tombe Issoire est une voie du 14e arrondissement de Paris, quartiers Parc de Montsouris et Petit Montrouge.

Description

Lieu-dit la Tombe Issoire, au croisement de la voie avec une portion de la rue Dareau, devenue la rue Rémy Dumoncel, se trouvait la croix de la Tombe Issoire.

Cet axe est l'ancienne voie centrale, le cardo maximus, de Lutèce, la ville romaine dont le centre se situait dans l'actuel Quartier Latin.

Voie de Saint-Jacques au moyen age, puis chemin de Bourg-la-Reine, ancien chemin de Sceaux et encore vieille route d’Orléans, cette rue prolonge au sud la rue du Faubourg Saint-Jacques.

Commence boulevard Saint-Jacques et se termine boulevard Jourdan.

Au fil de la rue

  • Au numéro 20 s'ouvre la villa Saint-Jacques
  • Aux numéros 26 et 28 se trouve la ferme de Montsouris[1], « au cœur d'un imbroglio immobilier et politique depuis près de douze ans »[2], ancien moulin de Ficherolle
  • Aux numéros 26, 28 et 30, partie de la carrière souterraine du chemin de Port-Mahon classée aux monuments historiques depuis 1994[3]. En 1998 le Conseil d'État a confirmé ce classement en précisant « que la carrière souterraine de Port-Mahon datant du XIVe siècle est la seule véritablement attestée de cette époque sous Paris et qu'elle présente un panorama complet de l'exploitation de la pierre à la fin du Moyen Age, du fait de son caractère intact »[4]
  • Au croisement avec la rue Dareau, ancienne croix de la Tombe Issoire
  • Au numéro 85 entrée de la cité Annibal
  • Au numéro 101 s'ouvre la villa Seurat
  • Au numéro 115 entrée du réservoir de Monsouris construit entre 1868 et 1873 par l'ingénieur Eugène Belgrand

Moulins

Du nord au sud on y trouve le moulin de Fort Vestu, le moulin de Ficherolle, le moulin des Carrières, le moulin de la Tombe Issoire ou moulin à Tour de la Tombe Issoire , le Grand moulin de Montsouris, le Petit moulin de Montsouris, le moulin de la Marjolaine, le moulin du Bel Air et son cabaret ...

Voir aussi

Notes et références

  1. Présentation du site de la Tombe Issoire et de la ferme sur le site du promoteur
  2. La dernière ferme de Paris, dans le XIVème arrondissement, est au cœur d'un imbroglio immobilier et politique depuis près de douze ans, et auquel le Conseil de Paris tente de mettre fin
  3. « Notice no PA00133020 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Séance du 25 février 1998 du Conseil d'Etat.