Saint-Privat-la-Montagne, cimetière militaire franco-allemand 1870-1871

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Description

La vaste plaine séparant Sainte-Marie-aux-Chênes de Saint-Privat-la-Montagne a été le terrain d'engagement de l'ensemble des unités de la Garde royale prussienne, parties à l'assaut du VIe Corps français (général Canrobert) le 18 août 1870.

Les effectifs d'infanterie prussiens, estimés à 18000 hommes, en ont perdu plus de 8000 sous le feu des divisions françaises qui occupaient les hauteurs, et qui se sont retirées dans la soirée car privées de munitions.

La plupart de ces hommes reposent dans un gigantesque ossuaire mixte situé entre les deux localités, au bord de la N43 (les Français tués dans Saint-Privat-la-Montagne y ont également été transportés).

A noter que le cimetière ne comporte aucune tombe nominative, et qu'il a été complètement réorganisé en 1982.

Galerie

Reportage photo Frédéric Dumait | Cliquez sur une vignette pour l'agrandir

Relevés MémorialGenWeb

Voir aussi