Claude Nicolas Ledoux

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Claude Nicolas Ledoux avec sa fille Adélaïde vers 1782. L'architecte y tient le plan de la maison du directeur des salines d'Arc-et-Senans. Attribué à Antoine François Callet, Musée Carnavalet, Paris
Hôtel d'Hallwyll, 1766, élévation de la façade
La façade de l'hôtel de Mlle Guimard

Claude Nicolas Ledoux, né à Dormans le 21 mars 1736 et mort à Paris le 18 novembre 1806, est un architecte et urbaniste.

Biographie

Il fait ses études à Paris au collège de Beauvais puis il étudie l'architecture sous la direction de Jacques-François Blondel.

Il entre à l'Académie royale d'architecture en 1773.

C'est l'un des principaux créateurs du style néoclassique. La plupart de ses constructions ont été détruites au XIXe siècle. On lui doit la saline royale d'Arc-et-Senans construite entre 1774 et 1779 dans le Doubs ainsi que le théâtre de Besançon.

Architecte de la Ferme générale, lors de la construction du mur des Fermiers généraux de Paris, qui devait avoir 6 lieues de tour (24 kilomètres) et comporter 60 bureaux de perceptions ou barrières, il est chargé de dresser ces édifices, qu'il baptise « les Propylées de Paris ».

En 1791, après l'abolition de la Ferme générale en 1790, son statut d'architecte de la Ferme lui vaudra un passage par la prison de la Force.

Quelques réalisations à Paris

Hommages

En 1980, l'un des squares de la place Denfert-Rochereau à Paris prend le nom de square Claude Nicolas Ledoux, il est situé derrière le pavillon ouest de l'ancienne barrière d'Enfer.

Voir aussi

Notes et références

  1. Boiseries du Café militaire sur http://www.carnavalet.paris.fr