Enceinte de Philippe Auguste

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Les différentes enceintes de Paris
N°11 et 13 rue du Louvre : vestige d'une tour de l'enceinte de Philippe Auguste
Portion de courtine sauvegardée rue Clovis
Représentation de 1856 de la tour de Nesle selon Eugène Viollet le Duc

L'enceinte de Philippe Auguste est la deuxième enceinte médiévale de Paris.

Description

La plus ancienne des enceintes de Paris dont on connaisse le tracé avec précision.

Construite sur ordre de Philippe Auguste de 1190 à 1215, elle englobait un espace de 253 hectares et était d'une longueur de 2500 mètres sur la Rive gauche et 2600 sur la Rive droite[1].

Le rempart mesurait de six à huit mètres de hauteur, voire neuf en comptant le parapet, pour une épaisseur de trois mètres à la base. Composée de deux parois murales de moyen appareil entre lesquelles on avait introduit des pierres et du mortier pour la renforcer, la muraille possédait un chemin de ronde d'environ deux mètres et des créneaux. On y accédait par des échelles adossées au mur ou par les escaliers des portes[2].

L'enceinte de Philippe Auguste traversait les actuels 1er, 4e, 5e et 6e arrondissements de Paris.

Les vestiges

Les vestiges de l'enceinte sont classées aux monuments historiques depuis 1889, ils sont situés :

Les portes

Une douzaine de portes à l'origines[23] permettaient d'entrer et de sortir de Paris, réparties sur la rive gauche :

et sur la rive droite :

On trouvait aussi quelques poternes.

Mais de nouvelles portes ou poternes sont ajoutées au fur et à mesure des besoins, comme la porte du Temple en 1280, rapidement on compte neuf portes rive gauche et huit portes rives droite avec pas moins de 5 poternes sur cette même rive.

Les tours

L'enceinte comportait de nombreuses tours ou tournelles, environ tous le 60 à 80 mètres.

À la limite de l'enceinte avec la Seine, et afin de contrôler la navigation sur cette dernière à l'aide de chaînes, on avait 4 tours plus importantes, les tours du coin :

Voir aussi

Notes et références

  1. source Site sur Philippe Auguste avec la liste détaillée des vestiges actuels de l'enceinte
  2. source wikipedia
  3. « Notice no PA00085799 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « Notice no PA00085800 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. « Notice no PA00085801 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Notice no PA00085802 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Notice no PA00086018 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Notice no PA00086019 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Notice no PA00086112 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Notice no PA00086262 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Notice no PA00086263 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Notice no PA00086264 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Notice no PA00086265 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Notice no PA00086266 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Notice no PA00088421 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Notice no PA00088422 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Notice no PA00088423 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « Notice no PA00088424 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « Notice no PA00088511 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. « Notice no PA00088512 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. « Notice no PA00088513 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « Notice no PA00088514 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. C'est un ordre de grandeur, wikipedia en donne 11 mais en dénombre 12, les pelles historiques de la ville de Paris en donnent 10 ... cette muraille est édifiée sur 25 ans et le nombre de portes peut évoluer assez vite en fonction des besoins, 10, 11 ou 12, ou une douzaine, semble être un ordre de grandeur du nombre de portes assez acceptable