Personnages célèbres du Haut-Rhin

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Auguste Bartholdi (1898)
Frédéric Auguste Bartholdi
1834 / 1904
Né à Colmar, il réalise en 1886 La Liberté éclairant le monde (ou statue de la Liberté), un assemblage de cuivre et de fer sur une armature élaborée par Eiffel, célèbre symbole du port de New York.


Gérard Collin-Thiébaut
né en 1946 à Lièpvre, est un artiste français.


William Wyler
1902 / 1981
Natif de Mulhouse, William Wyler est un réalisateur majeur du cinéma américain. Principalement connu pour le long métrage Ben-Hur, ses œuvres obtiennent de nombreuses récompenses.


nothumb
Charles-Xavier Thomas
1785 / 1870
inventeur de la première machine à calculer industrielle.
Créé chevalier de l’Empire, il se fera appeler Thomas de Colmar.


Alfred Kastler 
1902 / 1984
En 1966, il reçoit le prix Nobel de physique pour “la découverte et le développement de méthodes optiques dans l’étude des résonances hertziennes des atomes“ et notamment la méthode de “pompage optique“ qui est à l’origine de nombreuses applications en physique atomique.


Général Jean Rapp 
1771 / 1821
Grand-officier de la Légion d’honneur, chevalier de l’Ordre de la Couronne de Fer, grand-croix des ordres du Lion de Bavière, du Mérite militaire de Maximilien-Joseph, de l’ordre de la Fidélité de Bade, de l’ordre des Deux-Siciles et l’ordre de la Réunion, chevalier puis commandeur (à titre posthume) de l’Ordre royal et militaire de Saint-Louis, Jean Rapp est l’un des militaires les plus décorés de son temps.


Armand Joseph Bruat, amiral de France
Hippolyte Bernheim
1840 /1919
En 1882, il découvre les travaux sur l’hypnose d’Ambroise-Auguste Liébeault avec lequel il va fonder l’Ecole de Nancy ou Ecole de la suggestion. Il publie plusieurs ouvrage théorisant l’hypnose et la suggestion avant d’abandonner progressivement la première au profit de la seconde et met au point une méthode qu’il appelle psychothérapie.


Amiral Armand Joseph Bruat
1796 /1855
En 1854, il est nommé commandant en chef de l’escadre de la Méditerranée et se distingue, pendant la campagne de Crimée, par son expédition dans la mer d’Azov et la prise de Kinburn. Cela lui vaudra d’être élevé à la dignité d’Amiral de France par Napoléon III, en 1855, et de se voir offrir une épée d’honneur par sa ville natale.