Pointe Trigano

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
La pointe Trigano - Eugène Atget (juin 1907)
La pointe Trigano, avec sa plaque de rue, et la plaque à André Chénier

La pointe Trigano est une voie du 2e arrondissement de Paris, dans le quartier Mail.

Description

Cette pointe, la seule de Paris, si c'est une vraie voie, est une grande oubliée de la Nomenclature officielle des voies publiques et privées de Paris.

Elle est située à l'angle de la rue de Cléry et de la rue Beauregard, la plaque pointe Trigano est apposée sur la maison ou vivait le poète André Chénier, né le 30 octobre 1762 à Constantinople et mort guillotiné à Paris le 7 Thermidor de l'an II (25 juillet 1794), qui donne son nom à la rue Chénier située à proximité.

Cette pointe est dessinée mais ne porte pas de nom sur les plans de Paris en 1760 et 1771.

Les plaques

Sur les photos d'Atget (ca 1907, voir ci-contre) la boutique est nommée Au poète de 93 et en dessous Vins et Liqueurs, maison meublée, on a bien la plaque commémorative à André Chénier et un portrait (André Chénier ?).

Sur les photos de Kertész (ca 1928), Schall (ca 1935), Brassaï (ca 1939, la boutique est couverte d'affiches et est à vendre) et Cartier Bresson (ca 1952) on a également la plaque commémorative à André Chénier, le portrait a disparu, on a deux plaques de rues qui indiquent d'un côté la rue de Cléry et de l'autre la rue Beauregard. Même configuration dans le film Dragées au Poivre de Jacques Baratier, de 1963. En 1967 l'immeuble est en travaux, mais c'est toujours la même configuration qu'on voit derrière les palissades, une photo prise le premier janvier 2000 confirme ceci[1].

La plaque pointe Trigano est posée entre le 1er janvier 2000 et 2006[2].

Voir aussi

Notes et références

  1. Rue Clery, Saturday, 1. January 2000
  2. Cette plaque pourrait faire référence à Gilbert Trigano, né le 28 juillet 1920 à Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et décédé le 4 février 2001, célèbre pour avoir développé le Club Méditerranée